GEOLOGIE ...

Géotechnique :

Ensemble des activités, liées aux applications de la mécanique des sols, de la mécanique des roches et de la géologie de l'ingénieur, d’étude du comportement des terrains en relation ou non avec des ouvrages.

La géotechnique englobe l'étude des propriétés géomécaniques des sols et de l'interaction entre les terrains et les ouvrages environnants d'une part, l'ouvrage objet de la prestation du fait de sa réalisation et/ou de son exploitation d'autre part.

La géotechnique s'appuie principalement sur les différentes sciences de la terre suivantes :

-          la géologie qui retrace l'histoire de la terre, précise la nature et la structure des matériaux et leur évolution dans le temps,

-          l’hydrogéologie, partie spécialisée de la géologie (définie ci-après

-          la mécanique des sols et des roches (définie ci-après)

-          la rhéologie des géomatériaux 

-          la géophysique qui permet de préciser par des mesures physiques certaines caractéristiques de structure et de propriétés des matériaux de l’écorce terrestre

-       la géodynamique qui étudie le comportement des matériaux soumis à des sollicitations dynamiques

-       la géochimie qui analyse la composition chimique des géomatériaux

... DE L'INGENIEUR

Mécanique des sols, mécanique des roches :

Sciences qui appliquent aux constituants de l‘écorce terrestre considérés comme matériaux impliqués dans la construction des ouvrages, les lois et les principes de la rhéologie, de la mécanique des milieux continus et de l’hydraulique. Elles visent à modéliser leur comportement du point de vue de la déformabilité et de la résistance des matériaux soumis à des sollicitations statiques en les considérant comme homogènes, tout en distinguant les sols par leur caractère polyphasique et les roches par l’existence entre les constituants minéraux d’une cimentation et d’une fracturation.

 

Hydrogéologie :

Science de l’eau souterraine. Elle a pour objectif l’étude du rôle des matériaux constituant le sous-sol et des structures hydrogéologiques avec application des lois physiques et chimiques, dans l’origine, la distribution, les caractéristiques de gisement, les modalités de l’écoulement et les propriétés physiques et chimiques des eaux souterraines. Elle applique les connaissances acquises sur la prospection, le captage, l’exploitation et la gestion de l’eau souterraine. L’hydrogéologie, dont la base fondamentale est la géologie, est une science pluridisciplinaire utilisant les méthodes et moyens de la prospection géophysique, des techniques de forage et de captage, de la géochimie des roches et des eaux, de l’hydrodynamique souterraine, de la mécanique des fluides, de la statistique, du traitement des données et de la modélisation mathématique des écoulements.